Comment éviter les pièges du crédit à la consommation?

Nombreux ménages font aujourd’hui recours au crédit à la consommation. C’est un moyen pratique de disposer d’une somme ou de faire l’achat d’un bien sans devoir attendre de toucher votre salaire et vos propres revenus. Mais attention, ce n’est pas qu’il vous facilite la vie qu’il peut vous donner plus de confort. Il faut savoir que beaucoup de ménages ayant contracté un crédit à la consommation sont actuellement au seuil d’un surendettement et avec un problème de remboursement.

C’est dans ce sens qu’il est important de bien connaitre les termes de votre contrat et de ne pas se fier à des offres attractives qui pourraient cacher de mauvaises surprises comme un taux d’intérêt élevé. Crédit affecté, prêt personnel, crédit renouvelable, ce sont là des types de crédit à la consommation auquel vous pourrez souscrire, selon vos besoins, mais quel que soit le type de crédit auquel vous souscrivez, prenez le temps de réfléchir avant de contracter votre prêt.

Bien choisir le type de crédit

Avant de contracter un prêt, il est important de bien faire le choix du type de crédit auquel vous souscrivez. Depuis la réforme de la loi Lagarde en 2010, les emprunteurs sont encouragés à contracter un crédit à la consommation classique plutôt que d’opter pour un crédit renouvelable.

En effet, cette loi a mis en place une règle obligeant les organismes de crédit à encourager leurs emprunteurs à souscrire à un crédit à la consommation classique à la place d’un crédit renouvelable, dès que le montant emprunté dépasse 1000€. Il faut cependant rester vigilant quant au taux d’intérêt appliqué par certains organismes de prêt à savoir qu’actuellement, le taux d’usure pour les crédits est au nombre de trois au lieu de sept auparavant. Ce qui implique donc qu’en cas de dépassement, les prêteurs seront sanctionnés.

Faire attention au montant emprunté

Si pour vous il est question de trouver un prêt avec un taux plus bas, pour les établissements de prêts, c’est le contraire. Pour pouvoir appliquer un taux d’intérêt plus élevé, certains prêteurs n’hésitent pas à utiliser des moyens peu scrupuleux. En effet, le taux d’usure de votre prêt dépendra du montant de votre prêt.

Pour pouvoir augmenter le coût de votre crédit, certains organismes de prêt octroient un prêt en dessous des seuils réglementaires. À noter que pour un prêt en dessous de 3000€, le taux d’usure est de 20,29%, pour un crédit entre 3000€ et 6000€, il est de 16,25%, et pour plus de 6000€, il est de 11,48%.